• fr
    • en
  • 16°C
  • La boutique

    Une visite insolite à ne pas manquer: le Palais Idéal du facteur Cheval à Hauterives

    Classé 2ème parmi les 14 monuments sélectionnés pour Le monument préféré des français 2020 ! Une belle reconnaissance pour le travail du facteur Cheval !

     

    L’équipe du Palais idéal du facteur Cheval est ravie de vous retrouver dès mercredi 20 mai 2020 et veille à ce que votre visite se passe dans les meilleures conditions !
    Les entrées s’achètent exclusivement en ligne jusqu’au 20 septembre avec date et horaire de visite à choisir.

    Avant votre venue, merci de prendre note des dispositions à respecter :

    • le port du masque est obligatoire pour tout visiteur de plus de 10 ans
    • les sacs à dos sont interdits
    • les animaux de compagnie sont interdits
    • les visites commentées ne pourront être assurées afin d’éviter les rassemblements
    • les guides de visite et jeux pour enfants sont à télécharger ici

    Pourquoi visiter le Palais Idéal ?

    5 bonnes raisons de venir voir l’œuvre de Ferdinand Cheval à Hauterives.

    1- Un film « L’incroyable histoire du facteur Cheval » de Niels Tavernier lui a été consacré et est sorti en janvier 2019. Ce biopic a reçu un franc succès en France et à l’étranger, grâce à l’histoire mais aussi grâce aux acteurs: Jacques Gamblin (Ferdinand Cheval) et Laetitia Casta (sa femme Philomène).
    2- C’est un monument historique classé par Malraux en 1969.
    3- C’est la référence mondiale de l’Art Brut.
    4- C’est un monument complètement fou que les enfants adorent ! ils peuvent se cacher, monter sur les terrasses, découvrir des animaux étranges…
    5- C’est un monument unique au monde. Vous n’en verrez pas deux comme ça !

    palais idéal du facteur Cheval à Hauterives
    Le Palais Idéal du Facteur Cheval.

    * Un peu d’histoire

    Ferdinand Cheval, par ses origines rurales, et son absence de références artistiques est considéré comme le précurseur mondial de l’art brut. Il est proche de Gaudi, avec son délire baroque, et de Dali par son extravagance ornementale.

    Admiré par les surréalistes, Picasso, Niki de Saint Phalle, il a construit un palais purement imaginaire qui fut la concrétisation d’un rêve. Avril 1879. Ferdinand Cheval, facteur rural âgé alors de 43 ans, butte sur une pierre si bizarre lors de sa tournée qu’elle réveille un rêve.

    Véritable autodidacte, il va consacrer 33 ans de sa vie à bâtir, seul, un palais de rêve dans son potager, inspiré par la nature, les cartes postales et les premiers magazines illustrés qu’il distribue. Une oeuvre classée « Monument historique » par Malraux en 1969. A ne manquer sous aucun prétexte !

    Un Palais unique au monde au coeur d’un jardin luxuriant, qui fait le bonheur des petits et des grands.

    * Ne manquez pas de voir aussi son tombeau au cimetière du village

    Le tombeau familial se situe à l’entrée du cimetière: vous ne pouvez pas le manquer.
    Ferdinand Cheval voulait être enterré dans son palais mais la municipalité de l’époque a refusé. Qu’a fait le facteur Cheval ? il a repris sa brouette et a décoré le tombeau familial comme son palais. Il avait 78 ans quand il a entrepris cet autre projet et l’a terminé à 86 ans. Il la appelé: « Le Tombeau du silence et du repos sans fin » .
    C’est devenue la deuxième œuvre monumentale de Ferdinand !

    Tombeau du facteur Cheval

    * Exposition temporaire du19 septembre au 17 janvier 2021: « Bâtisseurs chimériques: Robert Doisneau et Simone Fattal »

    L’exposition met en regard des photographies inédites du Palais idéal réalisées par Robert Doisneau dans les années 50 et 70 et les œuvres sculptées de Simone Fattal.

    L’exposition met en regard des photographies inédites du Palais idéal réalisées par Robert Doisneau et les œuvres sculptées de Simone Fattal.
    Réalisées au Palais idéal, les photographies en noir et blanc dans les années 50 et en couleurs durant les années 70 rendent un hommage émouvant aux générations de visiteurs venus découvrir le Palais idéal depuis son ouverture décidée par le facteur Cheval lui-même en 1905. Ces images retrouvées durant le confinement viennent rencontrer les sculptures de Simone Fattal, et ouvrent une réflexion sur le temps et la mémoire, en regard de l’oeuvre du facteur Cheval.
    Née durant le confinement l’exposition Bâtisseurs chimériques a vu le jour suite à la redécouverte de clichés de Robert Doisneau d’une part, et à la volonté de montrer l’œuvre d’une artiste iconique à la personnalité solaire, Simone Fattal, d’autre part.

    Les photographies offrent une nouvelle lecture du Palais idéal du facteur Cheval, présenté sous le regard de Robert Doisneau soit comme une icône architecturale, soit comme un lieu qui fait l’admiration du public depuis des décennies. Au travers de ces clichés, on peut retracer une généalogie du Palais, ses évolutions et ses restaurations.
    En contrepoint, les sculptures de Simone Fattal montrent à l’instar du facteur Cheval un art de créer des mondes. Une façon de faire surgir de la terre des personnages mythologiques, un bestiaire. On retrouve d’ailleurs des thèmes communs : Le Lion gardant l’entrée de Simone Fattal rappelant le lion sculpté par le facteur Cheval devant la Source de Vie, les trois Guerriers de la sculptrice venant à la rencontre des trois Géants de l’illustre Facteur.

     

    * Informations pratiques

    Palais Idéal du facteur Cheval
    8, rue du palais
    26390 HAUTERIVES

    04 75 68 81 19
    www.facteurcheval.com

    Ouvertures:
    Le Palais idéal vous accueille tous les jours, dimanches et jours fériés inclus sauf les 25/12 et 01/01 et du 15/01 au 31/01 inclus.
    Janvier 9h30 – 16h30
    Février > Mars 9h30 – 17h30
    Avril > Juin 9h30 – 18h30
    Juillet > Août 9h30 – 19h00
    Septembre 9h30 – 18h30
    Octobre > Novembre 9h30 – 17h30
    Décembre 9h30 -16h30

    Exposition Doisneau au Palais Idéal