• fr
    • en
  • 28°C
  • La boutique

    Une belle journée musicale en perspective avec la Boressoise en journée et 4 groupes en soirée: Lamuzgueule (electro-swing-fun) Enoia (indie - flok- jazz) Mayor (Rock français) et Khalypso (pirate métal) dans un beau cadre extérieur. Buffet / Buvette.


    26240 Laveyron

    Téléphone E-mail Site web

    Description

    LAMUZGUEULE: c’est la gifle dont on avait besoin pour sortir d’une période de longue hivernation et ouvrir une soirée d’exception ! Tout y est pour faire la fête avec ce groupe qui prend sa vraie dimension sur scène ! voix, saxophones, trompettes, piano, des voix encore, basse, synthé basse, synthés lead et machines ! Ils délivrent un swing ultra dansant, parfait pour reprendre de l’énergie en soirée. On y retrouve les années 20, une petite dose du présent et le futur ! Une chose est sure, ce concert sera unique et bouillonnant !
    ENOIA : Pour la quatrième année de notre scène Intime, il nous fallait trouver une formation à la hauteur... Elle s'appelle ENOIA. C'est un duo partagé entre violoncelle, voix et guitare. Mais, pour nous, ce sera peut-être un trio car le batteur de Thomas Fersen vient de rejoindre la formation et pourrait nous rejoindre pour tester leur nouveau set. ENOÏA, du Grec SENS. Les sens qu’ont nos actes. Les poids qu’ont nos mots. Les sens que Claudine Pauly et Jason Del Campo cherchent à mettre en éveil. Ils veulent danser, pleurer, se laisser envahir. Tous deux auteurs-compositeurs, ils tissent leur répertoire autour des mélodies et des textes, qu’ils souhaitent centraux, et les enrobent ensuite de riches harmonies et de rythmes organiques, primaux. L’essence, ce qui fait qui l’on est, d’où l’on vient. Le sens, comme direction.
    MAYOR : Le troisième groupe de la soirée est un groupe grenoblois en pleine progression. A force de scènes, ce groupe à tendance pop s'est mué en une machine à tubes rock. Les amateurs du Téléphone des origines vont adorer !
    Mayor n'en finit plus de perdre la tête. Toutes ses certitudes, ses acquis et ses repères s’effondrent les uns après les autres. Constats d'échec, tentations, doutes, limites d'un système établi, la cage jusqu'alors confortable explose, l'animal se réveille et il a faim.
    Il tient bon tant bien que mal et lutte à grands coups de riffs, à grands coups de mots tranchants, sombres, innocents ou absurdes. Il dit ce que nous sommes en racontant qui il est : le maître et l'esclave, le chasseur et la proie, la porosité des frontières. Les personnages se bousculent telle une meute bien décidée à faire tomber ce qui tient encore debout. Deux guitares épaisses et cinglantes, une batterie massive, l'urgence et l'énergie, un rock français aux influences multiples, autant d'ingrédients comme rempart, comme fouet pour tenter d'apprivoiser la bête…
    KHALYPSO : Le final a été confié aux adeptes du gros son et de la fête. Rares sont les groupes qui aiment les étiquettes. Celui-ci en fait partie. Peut-être même que son étiquette n'a été créée que pour lui. Il s'agit de Pirate Métal. Du gros son, des histoires de marins, de ports et autres aventures de tavernes.
    Nous avons connu le rock tranchant de The Toad Elevating Moment et les power riffs d'Alex Cordo, on allait finir par croire que le rock était sérieux. KHALYPSO nous ramène aux bases de ses accords sales et imbibés d'alcool. Le métal est de retour.

    Ouverture

    Samedi 12 juin 2021.
    En matinée: promenade musicale en bords du Rhône.
    L'après-midi: les élèves de la Boressoise.
    De 18h à 23h: concerts de 4 groupes.

    Tarifs

    Gratuit.